¼ de finale Afrobasket masculin 2017 : 20 ans après, l’Angola, 1er obstacle des Lions pour un nouveau titre, ce jeudi (20H30)

Après avoir dominé de bout en bout son groupe (D) avec, à la clé trois victoires en autant de sorties, le Sénégal poursuit l’aventure dès ce jeudi (20H30). Cette fois, c’est pour un match à élimination directe. Un quart de finale contre l’Angola, finaliste du dernier Afrobasket (2015).

Les Antilopes d’Angola, un des favoris de cette compétition, n’ont pas eu la même réussite que les Lions avec une défaite en phase de poule contre le Maroc. L’Angola a dû attendre la dernière journée pour obtenir sa qualification pour les quarts et fini deuxième de la poule B.

Cet adversaire a l’habitude de freiner les progressions de l’équipe nationale masculine de basket du Sénégal. L’on se rappelle encore de la dernière finale jouée en 2005. Les Angolais avaient mis fin à une «hémorragie» de joie des supporters sénégalais qui rêvaient du sacre continental. C’était l’époque d’un certain Boniface Ndong, leader technique de l’équipe.

Les temps ont changé. L’équipe nationale du Sénégal a, aussi, changé de visage. A sa tête, un technicien espagnol, Porfirio Fisac de Diego. Le groupe, malgré le forfait de Xane D’Almeida, s’est renforcé. Contrairement en 2015, où presque tout l’espoir d’une Nation reposait sur un cinq majeur. On ne comptait que sur des individualités.

Maurice Ndour rétabli

Absent dimanche, lors de la troisième journée, face au Mozambique (80-49), le «thiat» (le benjamin), Maurice Ndour, âgé seulement de 25 ans, souffrait d’une béquille à la cheville. Une blessure contractée lors de la deuxième journée des phases de poule. Les nouvelles sont rassurantes.

 «Je suis en forme et j’ai repris les séances ce matin (mardi) avec l’entraîneur physique», dit-il dans un entretien à l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Alors, l’espoir est permis. Avec 54,5% de moyenne de tirs, c’est dire qu’on peut compter sur son retour pour être encore beaucoup plus solide offensivement. Le rêve d’un titre après 20 ans de disette peut être permis. La dernière fois que le Sénégal a soulevé le trophée continental, c’était en 1997, à Dakar .

Pour cette 29ème édition, le Sénégal qui, possède des armes pour contrer cette équipe angolaise aura, sûrement, son mot à dire. A la fin des matchs de poule, les hommes de Porfirio Fisac sont les meilleurs marqueurs avec un total de 250 points en trois rencontres, soit 83,3 par match. L’adversaire lui, est classé 7ème avec 213 points.

Hormis cette attaque si forte, les Lions comptent dans leur rang Hamady Ndiaye, surnommé «ministre de la défense». Le pivot sénégalais a été très excellent défensivement au cours des trois matchs et doit, doublement, répéter ces mêmes performances.

Les lancers-francs : le Sénégal, assez maladroit

Mais les lancers-francs, c’est là que le bât blesse pour cette équipe du Sénégal. Et c’est ce qui est la clé de réussite des adversaires avec un pourcentage de 63,4%. Le Sénégal, c’est son véritable péché. Notamment, avec 54.5% de réussite. Capitaine Malèye Ndoye et Cie ont réussi 42 lancers sur 77.

L’autre tactique préférée des Angolais ce sont les tirs primés c’est-à-dire, les tirs à trois points. Ils sont ceux qui s’adonnent le plus à cet exercice depuis le début du tournoi.

Le collectif sénégalais en sapeur-pompier

De toute façon, l’effectif actuel joue très collectivement. Lorsqu’un basketteur sort, son remplaçant gère bien. C’est vraiment la touche tactique signée Porfirio Fisac de Diego, sélectionneur des Lions.

Le pivot de Minnesota, en l’occurrence Gorgui Sy Dieng, peut user de son expérience américaine acquise en NBA (National Basketball Association). Même s’il n’est pas le seul de la tanière à y évoluer. Pour l’heure, il a inscrit 40 points et occupe la 10ème place du classement des meilleurs marqueurs à la fin de cette phase du premier tour.

Si le Sénégal parvient à battre l’Angola, il va rencontrer en demi le vainqueur du quart numéro 1. Nigéria ou Cameroun.

Richard SAMBOU (Actusen.com)

Programme des quarts de finale

Ce jeudi 14 septembre

Quart 1 : Nigeria-Cameroun

Quart 2 : Maroc-Egypte

Quart 3 : Tunisie-RD Congo

Quart 4 : Sénégal-Angola

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here