Mouvement d’humeur à l’Assemblée : des partisans de Khalifa réclament sa “libération” et son “installation”

Le Sénégal installe ce jeudi, sa 13ème Législature. Mais, l’absent le plus présent aux alentours de l’Institution parlementaire n’est personne d’autre que Khalifa Sall. Le maire de la capitale était investi tête de liste de la coalition «Mankoo Taxawu Senegaal», sortie 3ème du scrutin du 30 juillet dernier, alors qu’il était et est en prison pour l’affaire de la caisse d’avance de sa municipalité.

Au moment où ces lignes sont écrites, des partisans au Maire manifestent devant les grilles de l’Assemblée nationale. Munis de pancartes et de brassards rouges bien serrés à l’avant-bras, ils réclament «la libération immédiate et l’installation» dans cette 13ème Législature de leur leader.

Malgré leur grogne devant le portail de la seconde Institution du pays, aucun couac n’est pas encore souligné. La Police elle, veille certes, au grain. Mais, sans réagir comme si rien n’était.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here