Selon le député Abdoulaye Makhtar Diop, il est permis de voter un budget tout en ayant un déficit budgétaire.

Une réponse qu’il a apportée à son collègue Ousmane Sonko, leader de Pastef qui dans son intervention avait jugé paradoxale que le Sénégal traîne avec un déficit budgétaire, et veut se lancer dans un exercice de vote d’une loi de finances rectificative comme celle qui est en cours ce vendredi à l’Assemblée nationale.

Poursuivant, le grand Serigne de Dakar confie qu’un média Français vient d’informer que la France traîne avec un déficit budgétaire de plus de 225 milliards d’Euros. Suffisant pour le parlementaire de balayer d’un revers de main tout l’argumentaire de Sonko.

Aliou KANE (Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here