SourceA dans sa parution de ce lundi, lance une alerte. Pour le canard, notre pays doit garder un œil sur Banjul, et pour cause. En effet, au moment où le Président Macky Sall, candidat à sa propre succession à la Présidentielle de 2012, est à la quête d’électeurs à pêcher, son homologue Adama Barrow a paraphé, jeudi dernier, avec l’Union européenne et ce, pour une durée de 6 ans, un Accord offrant aux chalutiers la possibilité de s’octroyer 3300 tonnes de thon et d’espèces apparentées, ainsi que 750 autres tonnes de merlu.

Or, les Industries gambiennes ont toujours été approvisionnées à partir des quais de pêche de Kafountine, d’Elinkine ou des Bijagos en Guinée Bissau. Selon des indiscrétions glanées par SourceA auprès du Ministère de la Pêche et de l’Economie maritime dirigé par Oumar Guèye, si rien n’est fait, les côtes sénégalaises seront en proie à un pillage systématique, dans les prochains jours.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here