Les choses se précisent dans l’affaire du douanier Cheikhou Sakho retrouvé mort dans sa voiture la semaine dernière.

En effet, selon les informations de Les Echos, la thèse du suicide est plus que jamais plausible. Le certificat de genre de mort demandé par les enquêteurs a bien conclu à un suicide. C’est du moins, ce que précise une source proche du dossier qui s’est confiée au canard de Zone de Captage.

A en croire celle-ci, la balle a été introduite dans la bouche, avant de tirer. D’ailleurs, elle n’a jamais été retrouvée.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here