Le Comité international olympique (Cio) est préoccupé par l’affaire Massata Diack, accusé de corruption.

Le président dudit comité avoue avoir reçu l’assurance du Sénégal que si la justice française veut entendre Papa Massata Diack, il le mettra à la disposition des autorités françaises.

“Nous avons reçu des assurances du Sénégal, il y a plusieurs mois que si les autorités françaises veulent entendre Papa Massata Diack, elles peuvent venir au Sénégal et alors, il sera à la disposition des autorités françaises”, révèle Thomas Bach dans les colonnes de Liberation.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here