En Afrique du Sud, poursuivi pour fraude et corruption  blanchiment dans le cadre d’une vieille affaire d’armement, l’ex-chef d’État, Zacob Zuma a comparu, de nouveau, ce vendredi devant la haute Cour de Durban.

Cpendant, son procès a été reporté jusqu’au 27 juillet prochain. Jacob Zuma est accusé d’avoir touché des pots-de-vin de Thomas, l’ancien nom de la société de Thales dans le cadre d’un contrat d’armement de près de quatre milliards d’euros conclu en 1999.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here