Les commerçants du marché de Gueule-tapée se sont insurgés hier contre le maire Ousmane Ndoye qui veut démolir le marché traditionnel et construire un centre commercial à la place. Interpellé sur la question par Actusen.sn, le Secrétaire permanent de l’Union nationale des associations de commerçants et d’industriels du Sénégal (Unacois) dit soutenir les commerçants.

“Il est tout à fait naturel qu’en tant qu’association de commerçants que nous soutenions les commerçants, nous souhaitons qu’ils aient gain de cause. Mais cela ne nous empêche pas de leur tenir un langage de vérité”, dit-il d’emblée avant d’interpeller le maire de la Commune. Selon Alla Dieng, “le maire ne peut pas ériger ce centre commercial s’il n’existe pas d’accords avec les commerçants. Il doit y avoir des concertations et que ça soit un projet commun. Il ne peut pas faire de forcing”.

Aussi, l’administrateur de la plateforme “yessal njaay” de préciser que si toutefois ce centre commercial de niveau R4 voit le jour, ces commerçants là doivent être privilégiés par rapport à d’autres venus d’ailleurs.

Quid de l’insalubrité qui sévit dans les marchés traditionnels du Sénégal? Alla Dieng impute la responsabilité aux mairies qui encaissent des taxes et qui doivent assurer l’entretient des marchés. Mais aussi, aux commerçants qui y évoluent et qui, dit-il, “doivent revoir leurs comportements”.

Ndèye Aminata DIAHAM (Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here