Amadou Makhtar  Mbow clôt le débat soulevé par Macky Sall qui a déclaré avoir émis des réserves sur la Charte de la gouvernance démocratique. Laquelle charte a été élaborée lors des Assises nationales tenues en 2008.

Ce dernier s’exprimait en marge de la commémoration du 10e anniversaire de ces discussions historiques qui avaient enregistré la présence du secteur privé, des politiques et de la société civile, entre autres.

D’après lui, toutes les parties prenantes avaient approuvé, sans réserve, les conclusions issues de ces Assises. «La Charte de bonne gouvernance a été adoptée à l’unanimité par consensus, mot à mot (…) Tous ceux qui ont adhéré à la charte de la bonne gouvernance, l’ont signée, sans aucune réserve», a-t-il tranché.

Lors de la rencontre, les acteurs ont aussi ergoté sur le refus du président Macky Sall de démissionner à la tête de l’Alliance pour la République (Apr). Ceci, comme le stipulent les conclusions des Assises nationales. Cependant, le porte-parole des Assises a signalé que le chef de l’Etat actuel leur a demandé de lui donner du temps pour qu’il structure son «jeune Parti».

Ainsi, à en croire les “Assisards”, la démission de Macky de la tête de son Parti est la meilleure des garanties d’une transparence dans la gestion des affaires de la Nation.

Tout au plus, pensent-ils, “les gouvernants doivent faire passer, d’abord, l’intérêt supérieur du pays, avant toute autre chose”.

Ousmane Thiane (Stagiaire-Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here