Le Sénégal et l’Agence française de développement (Afd) ont procédé ce vendredi, à la signature d’un accord pour le financement d’un projet portant sur l’amélioration  de la biodiversité  des aires marines  protégées.

Selon Amadou Ba le projet vise à améliorer le cadre juridique et renforcer les capacités des services techniques du ministère de l’Environnement et du Développement durable. Ceci, pour un meilleur suivi des aires marines protégées et des écosystèmes de mangrove  par l’acquisition de connaissances et la mise en place d’outils contribuant à l’édification d’un observatoire  du littoral entre autres.

Il a aussi pour but de préserver  la biodiversité  marine  et du capital  naturel  des zones  côtières du Sénégal.

En effet, la subvention s’élève à un montant  de 5 000 000 d’Euros, soit 3 279 875 000 F Cfa et est destinée au financement du projet d’amélioration de la biodiversité des aires marines protégées.

Les interventions tenues de cette rencontre  concernent aussi  les infrastructures et services de transports, les infrastructures et services énergétiques, de  l’agriculture, de l’hydraulique et l’assainissement. Sans oublier l’éducation, la formation et la santé.

A l’issue de la rencontre, Amadou Ba et son collègue chargé de l’environnement et du développement durable se sont dit engagés à faciliter la mise en œuvre de ce projet dans les meilleures conditions. Ils veilleront tous deux, à ce que  les dispositions nécessaires soient prises  pour l’utilisation  efficiente des ressources que l’Afd vient de mettre à la disposition  du pays.

Coura Ka (stagiaire)

1 COMMENTAIRE

  1. L ambassadeur de france est un homme très très dangereux, un ancien de la dgse , service secret ,que la france a nomme comme par hasard a l arriver de macky, et comme par hasard la france a rafler tous les contrat au senegal, tres douteux.
    La france a mis macky en place pour controler toutes les richesses du senegal.
    Cet ambassadeur fera tous pour garder macky en place, meme si la france brule le senegal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here