Khalifa Sall et Karim Wade doivent se sentir seuls. L’un dans son trou de «Rebeuss» ; l’autre, dans son cachot de Doha. En effet, les flops dans le cadre des manifs’ ne cessent de s’accumuler. Or, ces sit-in, marches et je ne sais quel autre mouvement d’humeur, étaient censés mettre la pression sur le régime répressif de «Thiompal». Afin que celui-ci desserre l’étau autour d’eux.

Malheureusement, quand le Front de résistance nationale (Frn) invite le peuple dans la rue, celui-ci se détourne de lui. On le comprend, parce que le pauvre mène une existence en panne sèche et dans laquelle il est constamment mutilé par la dépense quotidienne.

Ce qui est inquiétant, par contre, c’est le fait que les militants dudit Front se soient inscrits aux abonnés absents. Et refusent de se battre aux côtés de Diop Decroix et Cie. Alors, si vous entendez Khalifa Sall et Karim Wade fredonner le refrain «amoul yakaar», inutile que le policier Mouhamadou Diouf, l’ami intime des chauffards, s’énerve et soit tenté de les poursuivre pour plagiat. Car il n’y a presque plus espoir que ce soit le peuple qui va contraindre «Salatul Ala Fatiha» à desserrer l’étau autour de ces deux candidats déclarés à la Présidentielle, quasiment éliminés avant la lettre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here