Après avoir été sévèrement malmené lors du sit-in avorté du Frn : Mamadou Diop Decroix rencontre Aly Ngouille Ndiaye, à Touba

Suite au rappel à Dieu de Sokhna Yeumou Mbacké, première épouse de l’actuel khalife général des «mourides», Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur était dans la cité religieuse, hier  vendredi. C’était pour présenter les condoléances du président Macky Sall et du gouvernement à Serigne Mountakha Mbacké. Ironie de l’histoire, il y a rencontré Mamadou Diop Decroix à qui il a fait passer, le 04 septembre dernier, un très sale quart d’heure, lors du sit-in avorté du Front de résistance nationale devant les locaux du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

Mamadou Diop Decroix était hier, à Touba. Le coordonnateur du Front de Résistance Nationale était venu présenter ses condoléances au khalife général des «mourides», Serigne Mountakha Mbacké qui a perdu sa première épouse, Sokhna Yeumou Mbacké, le jeudi passé suite à une courte maladie.

Par contre, il a eu la malchance d’y croiser Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique qui y était aussi sous une forte escorte policière, pour présenter les condoléances du chef de l’Etat et de son gouvernement. Ainsi, arrivé devant la porte du salon où le Saint homme recevait l’émissaire du locataire du palais, le héros de la dernière manifestation de l’opposition n’a pas manqué d’aller dans l’autre salle pour attendre la sortie du ministre le plus contesté par les détracteurs de l’actuel gouvernement.

Finalement, Mamadou Diop Decroix s’est entrevu avec le représentant de Khadimoul Rassoul, à huit clos, après le départ du ministre-maire de Linguère.

En effet, la mort a rapproché les deux rivaux qui ne partagent aucun commerce du fait que, la structure coordonnée par Decroix exige le départ d’Aly Ngouille Ndiaye à la tête du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique et la nomination d’un nouveau ministre neutre qui va organiser la Présidentielle de 2019. C’est dans ce contexte que, le FRN avait envisagé  de manifester devant les locaux  dudit ministère.

Malheureusement, le Front de l’opposition a fait fausse couche à la pharmacie Guigon à cause de la féroce répression des «hommes» d’Aly Ngouille Ndiaye.

A part l’info portant sur le fait que les deux hommes ont été hier à Touba pour les condoléances, rien n’a été filtré lors des deux audiences (séparées) que Serigne Mountakha Mbacké  a accordées à ses hôtes.

Toutefois, Mamadou Diop Decroix a été encouragé par certaines personnes rencontrées sur place. Quant à Aly Ngouille Ndiaye, il a été accueilli et accompagné par des responsables locaux de sa formation politique.

Mor Mbaye Cissé, Correspondant à Touba (Actusen.sn)

Share Button

Laisser un commentaire