Libération dans sa parution de ce mardi, donne les raisons pour lesquelles le président Macky Sall devrait lancer une mission d’inspection pour faire la lumière sur les arriérés de paiement dus aux établissements privés d’enseignement supérieur.

Le canard rappelle que le chef de l’Etat avait pris une directive qui recommandait d’étudier les possibilités de placements des bacheliers non orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés, homologués par le Cames et d’en mesurer les conséquences.

Et, en application de ces instructions, le ministère des finances a dégagé une enveloppe budgétaire d’un montant annuel de 5 milliards de Francs CFA. Ce, pour financer les coûts induits par la prise en charge desdits étudiants.

A en croire toujours le canard, de 2013 à 2018, des crédits de 31,6 milliards de franc Cfa ont été alloués, à cet effet, au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Or, aussi vraisemblable que cela puisse paraître, dans la période, seul 28,6 milliards de F cfa été effectivement payés.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here