Bamba Fall appelle au calme et à la sérénité : des militants de Seydou Guèye, armés de machettes, attaquent sa caravane

La tension est au summum dans la campagne électorale, en vue des Législatives du 30 juillet courant.

En effet, au lendemain des violents affrontements qui ont eu, hier vendredi, entre militants de la Coalition “Mankoo Taxawu Senegaal” et ceux de la Mouvance présidentielle “Benno Bokk Yaakaar”, à Grand-Yoff, le télescopage entre les Caravanes de Bamba Fall et Seydou Guèye à la rue 17×22, a failli tourner au drame.

La preuve, à peine le maire de la Médina a-t-il pris le micro pour dire à qui veut l’entendre que le ministre porte-parole du Gouvernement est son plus que frère, et a-t-il fini son appel au calme et à la sérénité, que des militants de Seydou Guèye, armés de machettes, feulent vers la Caravane de la tête de liste départementale de “Mankoo Taxawu Senegaal”.

Dans la perspective de freiner la progression rageuse des militants du responsable de l’Alliance pour la République de la Médina, les partisans de Bamba Fall usent de jets de pierres.

Dans la foulée, les forces de sécurité et de défense lancent des jets de grenades lacrymogènes sur les militants de l’édile  de la Médina.

D’ailleurs, certains journalistes, qui avaient embarqué dans le bus de reportage affrété par la tête de liste de “Mankoo Taxawu Senegaal”, ont éprouvé toutes les difficultés, pour respirer.

Alors, cela pose avec acuité la lancinante équation de la sécurité des personnes et des biens et la nécessité impérieuse pour les plus hautes autorités à prendre toutes les dispositions idoines, afin de faire cesser les violences électorales.

D’autant que l’attitude des partisans de Seydou Guèye armés jusqu’aux dents, pourrait être le fruit de l’agression sauvage, qu’a subie, ce vendredi, le cortège des ministres Youssou Ndour et Mame Mbaye Niang, à Grand-Yoff.

Ndèye Aminata DIAHAM (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here