Bamba Fall : ‘‘Khalifa nous a confié des choses sur certaines personnalités, qui, si on les révèle, peuvent faire basculer un pays”

Que deviendraient certaines personnalités du pays, si Khalifa Sall n’était pas libéré à la fin du mois d’octobre? L’interrogation garde tout son pesant d’or, si l’on se fie aux alertes du maire de la Médina, Bamba Fall.

«Khalifa nous a confié des choses sur certains personnages qui, si on les révèle, à la fin du mois d’octobre, s’il n’est pas libéré, peuvent choquer plus d’un et faire basculer un pays”, a-t-il alerté.

A l’en croire, ‘‘certains auraient même, dés maintenant, le droit de se taire et commencer à faire leurs bains mystiques’’. En attendant…

En effet, la tête de liste nationale de la Coalition “Mankoo Taxawu Senegaal” aux Législatives de juillet dernier a estimé ne pas s’épancher sur les réactions de certains gosses du Ps.

‘‘S’ils veulent parler, ils n’ont qu’à s’adresser aux Bassirou Samb et consorts. Je suis sénior, je ne joue pas avec les benjamins. Que les grands se montrent s’ils en ont le courage’’, a-t-il nargué, faisant sûrement allusion, à Abdoulaye Wilane et Cie.

Loin de s’en arrêter là, Bamba Fall, se prononçant sur la détention de Khalifa Sall, affirme : ‘‘le Gouvernement s’est trompé. S’il savait, il aurait dû nous arrêter et laisser Khalifa libre. Car, Khalifa est trop pacifique. Et contrairement à lui, nous, nous sommes  difficiles à gérer et notre chaleur a augmenté’’.

Ousmane THIANE, Stagiaire (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here