Cheikh Tidiane Gadio va devoir éclairer la justice américaine sur le transfert de plus de 400 millions de francs Cfa dans une banque du pays de l’oncle Sam. Ce, en attendant de connaître le sort qui lui sera réservé.

Selon Les Echos, les avocats de son co-accusé, Patrick Ho, ont servi un document de 27 pages pour dire que leur client n’avait plus de contrôle sur cet argent, une fois sur le sol américain. A les en croire, Patrick Ho qui était le secrétaire aux affaires intérieures de Hong Kong, de 2002 à 2007, “ne s’est pas délibérément servi des services d’une banque correspondante américaine”. Et comme, il n’avait aucun contrôle sur l’argent envoyé via New York, l’argument de ses avocats est qu’il ne devrait pas faire face à des accusations devant un tribunal américain.

La justice américaine devrait répondre à la demande d’ici le 16 mai et le tribunal pourrait reporter l’audience préliminaire du 1er juin, étant donné que Ho devrait déposer une demande de réfutation de la poursuite, le 4 juin.

Actusen.com

2 Commentaires

  1. C’est une manigance internationale pour empêcher Gadio de se présenter aux élections présidentielles et faire perdre Macky

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here