L’Olympique de Marseille file en demi-finales de la Ligue Europa ! Les Marseillais ont reversé le RB Leipzig (5-2) ce jeudi soir en quart de finale retour. Un match fou dans un Vélodrome en feu !

Pourtant, la partie ne pouvait pas plus mal commencer pour l’OM. Après seulement deux minutes de jeu, Bruma donnait déjà l’avantage aux Allemands (0-1, 2e) ! Stupeur dans le Vélodrome… Mais les Marseillais, portés par un public en fusion, réagissaient immédiatement. Mitroglou poussait Ilsanker à marquer contre son camp sur corner (1-1, 6e), puis Sarr était à la conclusion d’un contre rapide (2-1, 9e). Quel début de match totalement fou !

Derrière, l’OM pensait même inscrire un but qui lui permettait de prendre l’avantage sur l’ensemble des deux rencontres après une frappe somptueuse de Payet. Malheureusement, l’arbitre refusait ce but pour une faute de Mitroglou sur l’action. Les Olympiens continuaient de pousser mais perdait Sarr, qui se blessait tout seul à l’épaule, après un peu moins d’une demi-heure. Un coup dur tant il était inarrêtable sur son côté droit depuis l’entame du match. Mais il en fallait plus pour arrêter cette équipe phocéenne ce soir qui marquait un troisième but par Thauvin, à la réception d’un coup franc de Payet (3-1, 38e) !

Marseille reprenait la seconde période avec la même envie et Gulacsi sauvait les siens sur une double occasion de Mitroglou et Amavi. Un gros regret pour la formation olympienne puisque Augustin marquait cinq minutes plus tard (3-2, 55e). A cet instant, l’OM était à nouveau éliminé… pendant cinq minutes. Payet, en feu ce soir, requalifiait l’OM d’un extérieur du droit dans la lucarne (4-2, 60e). Enorme !

On assistait ensuite à un combat de tous les instants sur la pelouse avec deux équipes qui se rendaient coup pour coup dans les duels. On sentait les deux formations proches de la rupture à l’approche de la fin de match et les jambes commençaient à être lourdes chez les Marseillais. Mais la bande à Payet, soutenue jusqu’au bout par un public des grands soirs, tenait bon pour garder ce résultat et Sakai délivrait tout le Vélodrome en marquant dans le but déserté par Gulácsi (5-2, 90e+4). Quelle soirée !

Maxi foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here