Chassés de Dakar, en 2003, pour installation clandestine de machines à sous, les Chinois s’installent à Ziguinchor

Des démantèlements de machines à sous clandestines et des interpellations de responsables de jeux de hasard clandestins avaient eu lieu en 2003, à Dakar. Ce, dans le cadre de l’opération de démantèlement des mafias chinoises.

Seize ans plus tard, SourceA révèle que la même métastase est revenue au Sénégal, via une porte dérobée. Et c’est dans la région de Ziguinchor, où plus d’une centaine de machines à sous clandestines sont exploitées, dans les villages les plus reculés. Dans cette mafia bien huilée qui s’est installée dans le plus grand secret à Abéné, Djannah, Kafountine, Séléty, Diouloulou, les Chinois enjambent, chaque semaine, les frontières gambiennes, font leur caisse, remettent une commission de 15% aux gérants desdits Casinos, avant de retourner au pays d’Adama Barrow. Dans les colonnes du canard de Castors/Bourguiba, l’Administration territoriale dégage en touche, quand la Gendarmerie minimise le phénomène.

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire