Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas fait le voyage pour rien, et pour cause. Conduisant, au Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile – GSMA 2017, la délégation sénégalaise composée d’Abou Abel Thiam, Président du Collège de l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (Artp), d’Aly Coto Ndiaye, Président du Comité de Direction du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications, entre autres experts de l’Artp, le Directeur général de ladite Autorité s’est dit mieux armé, dans la perspective de l’avènement de la 5G.

Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com, Abdou Karim Sall a, au premier jour du Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile – GSMA 2017, ce Lundi 27 Février 2017 à Barcelone (Espagne), pris part à un intéressant panel sur le thème suivant : “De la 4G à la 5G ; Évolution ou Révolution”, s’est dit davantage “outillé à appréhender l’avènement de la 5G”.

image3“La technologie de la 5G, attendue à l’horizon 2019/2020, devrait commencer à être expérimentée, dès l’année prochaine, en Corée du Sud”, poursuit le texte.

Ce lundi 27 février marque le premier jour du Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile – GSMA 2017, qui se tient à Barcelone (Espagne),

image4Pour ceux qui ne le savent pas, le Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile – GSMA 2017 mobilise environ 50.000 acteurs du secteur mondial des Télécommunications et de la Régulation.

Ainsi, durant cinq jours, “tous vont réfléchir ensemble et partager notamment des expériences concernant les toutes dernières technologies et celles en vue dans ce secteur en pleine mutation”.

A cet effet, des rencontres “be to be” avec des professionnels reconnus dans le monde des TIC sont aussi au programme du Dg de l’Artp, Abdou Karim Sall.

Modou Awa Seck, Stagiaire Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here