Initialement attribuée au Cameroun, la compétition a été retirée du pays de Eto’o qui avait rencontré des difficultés à finir, dans les délais, les différents chantiers pour l’organisation de la compétition. Après l’échec avec le Cameroun, contre toute attente, le ministre marocain de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, avait indiqué à la chaîne Arryadia que le Maroc ne déposera pas sa candidature à l’organisation de la Can 2019.

Comme le souligne ce même média, le président de la Caf, Ahmad Ahmad, «comptait sur la disponibilité du royaume chérifien pour remplacer le Cameroun». Ce qui faussa complètement les calculs de la Caf, qui lance par la suite un appel à la candidature. Après quelques spéculations faisant croire que le Ghana et le Congo Brazza étaient intéressés, deux candidatures ont été, finalement, retenues. Celle de l’Afrique du Sud, et de l’Egypte.

A l’issue de son comité exécutif, ce mardi à Dakar, la Confédération africaine de football (Caf) a désigné l’Egypte comme pays-hôte de la Can 2019 (15 juin-13 juillet), la première à 24 équipes ! Les Pharaons remplacent donc, le Cameroun à 6 mois de la compétition.

Papa Djibril Gaye-Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here