Décès de Jacques Diouf, ancien Dg de la Fao : le témoignage de Habib Sy

C’est avec consternation que je viens d’apprendre le décès de Jacques Diouf, ancien Directeur Général de la FAO. Jacques et moi avons entretenu une collaboration étroite, faite de complicité, en ma qualité de ministre d’Etat en charge de l’Agriculture de 2002 à 2006

Tout a commencé à la Conférence des ministres de l’Agriculture de l’UA, à Maputo, au mois de juillet 2003. Sans le mandat du gouvernement, j’ai soutenu sa candidature pour un troisième mandat à la tête de la FAO. Fort heureusement, le président Wade a ensuite présenté et défendu sa candidature au nom du Sénégal.

Au cours de la Conférence des ministres, j’ai proposé l’affectation d’un ratio du budget de chaque Etat à l’Agriculture de son pays. Ma proposition a été fortement soutenue par Jacques Diouf.

Elle fut finalement retenue comme recommandation à la Conférence des Chefs d’Etat, en une affectation de 10% du budget des Etats à L’Agriculture. Cette recommandation adoptée par la Conférence des chefs d’Etat fut la grande innovation et la base du PDDAA  (Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine.)

Pendant les Conférences de la Fao, Jacques Diouf était souvent habillé en tenue traditionnelle africaine, pour affirmer son attachement à sa culture.

Le Sénégal et l’Afrique viennent de perdre un digne fils qui s’est ardemment battu pour le développement du continent à partir de l’agriculture.

Que DIEU, LE MISÉRICORDIEUX l’accueille dans SON PARADIS FIRDAWSI.

Habib Sy

Ancien ministre de l’Agriculture

Share Button

Laisser un commentaire