Dégâts collatéraux de la disparition en mer des neuf jeunes : Yarakh pleure les larmes de son corps ; on y avorte et accouche avant terme

Yarakh, nichée dans la capitale sénégalaise, demeure toujours inconsolable. En effet, frappée de plein fouet par la disparition en mer de neuf de ses fils, la localité pleure toutes les larmes de son corps. Et d’après le journal L’Observateur, qui y a fait un saut et interrogé certaines familles endeuillées, l’ambiance est intenable.

Alioune, père de Ibou Ndiaye, narre les jours cauchemardesques vécus, depuis l’annonce du drame. A cet effet, dit-il, “l’épouse de mon fils a avorté et sa sœur a accouché avant terme”.

Un autre parent de victime qui s’est confié à nos confrères : Jeannette Diouf, mère de Ibou Ndiaye. “J’avais le pressentiment que mon fils n’allait pas revenir vivant”, dit-elle dans les colonnes du canal de Youssou Ndour.

Lequel canal a levé un coin du voile sur l’identité des victimes. Qui ont pour noms Amath Ba, Ibrahima Diamé Ba Assane Lakh, Bamar Tambédou, Sidy Ndiaye, entre autres jeunes ayant péri en mer.

Pour rappel, il y a huit jours, un zodiac ayant chaviré, a emporté neuf jeunes qui tentaient, via l’émigration clandestine, de rejoindre l’Espagne.

Actusen.com

Share Button

  • Mon massage tantrique vous fait voyager émotionnellement et subtilement.

    Je vous emmène avec douceur dans ma bulle tantrique où respect, plaisir et lâcher prise sont ses ingrédients.

    Lors de mon massage, j’observe une attention particulière à tout votre Etre, dans sa globalité, je viens réveiller doucement votre énergie sacrée afin que celle-ci se diffuse à tout votre corps pour un bien-être inégalable.

    Au plaisir,fifi
    Du lundi au dimanche de 9h à 00h
    Durée de la séance entre 1h15mn
    77 285 38 07 / 78 148 81 94 / 78 442 86 69

Laisser un commentaire