Des journalistes économiques s’initient aux procédés des impôts et domaines

Dans le cadre de son partenariat avec la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID),  le Collectif des Journalistes Economiques du Sénégal (COJES) dirigé  Aliou Kane Ndiaye tient un depuis ce matin un atelier de formation à Saly Portudal. Cette rencontre qui prendra fin demain, a enregistré la participation d’une trentaine de journalistes.

Elle a pour but d’imprégner les professionnels de la presse traitant des questions économiques du fonctionnement de la Direction Générale des Impôts et Domaines . Les thèmes devant être abordés tournent ainsi  autour  des régimes dérogatoires, de la fiscalisation du secteur informel, de l’obligation de réserve du fonctionnaire et de la liberté d’expression.

En initiant les journalistes à ces questions, la DGID dit vouloir mettre à la disposition de la presse,  les informations et documentations nécessaires susceptibles d’éclairer leurs lanternes et, surtout, de leur apporter un complément dans leurs quêtes quotidiennes d’information.

Dans ses propos liminaires, le Directeur Général de la DGID Cheikh Ahmed Tidiane Ba qui a présidé la cérémonie d’ouverture a magnifié le solide partenariat que le COJES qui est un « partenaire privilégié »  entretient avec la structure qu’il pilote.

Ce fut également l’occasion pour M.Ba de relever l’importance et surtout la pertinence des thèmes qui seront traités au cours de ce séminaire. D’ailleurs, en évoquant les régimes dérogatoires, il n’a pas manqué de mentionner que le Sénégal est l’un des meilleurs élèves de l’UEMOA en ce sens que dans l’évaluation des dépenses fiscales, il n’y a que les rapports du Sénégal  qui sont publiés.

De son côté, le Secrétaire Général du COJES, Aliou Kane Ndiaye a exprimé tout son satisfécit par rapport à la tenue de ce séminaire, qui encore une fois participe au renforcement de capacité des membres du Collectif des Journalistes Economiques du Sénégal.

Aminatou AHNE

Share Button

Laisser un commentaire