Dialogue politique : la majorité présidentielle et la Société civile favorables à la mise en place d’une Commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux

Le Front de résistance nationale (Frn) qui avait suspendu sa participation au dialogue après avoir émis des réserves sur les termes de références, obtient gain de cause. En effet, la majorité présidentielle, la Société civile ainsi que le pôle des non-alignés sont favorables à la mise en place d’une Commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux du dialogue politique prévu le 28 mai prochain.

«Aujourd’hui, la majorité présidentielle a montré toute sa disponibilité à aller dans ce sens. C’est-à-dire, qu’elle est ouverte à la mise en place d’une commission. Donc, le problème du format qui avait été posé par l’opposition devrait, en principe, être dépassé rapidement», a déclaré le porte-parole de la Société civile, Valdiodio Ndiaye.

Valdiodio Ndiaye s’exprimait à l’issue de la réunion consacrée à la version définitive des termes de référence pour le dialogue national prévu le 28 mai prochain. Ainsi, d’après lui, l’opposition devrait participer aux concertations, vu que ses exigences ont été acceptées.

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire