On l’a aperçu, hier, sautiller de joie. Comme l’aurait fait un enfant ayant aperçu Père Noël, avec plein de cadeaux. «Thompal» a savouré la victoire du Sénégal sur la Pologne (2-1). Comme s’il était inspiré par «Gorgui», en 2002. Et ça se comprend. Mais après les avoir comblés de mots doux, «Niangal» n’écarte pas de proroger son séjour russe. Histoire pour lui d’accompagner, dit-il, les «Lions».

Certes, l’équipe nationale du Sénégal est importante. Mais pas plus sérieuse, quand même, que les nombreux et urgents dossiers qui attendent sur la table de «Salatul Ala Fatiha». L’eau fait toujours défaut à Dakar, le panier de la ménagère continue toujours de flamber ; la famine s’est installée au nord du pays ; les anciens combattants de la guerre du Golfe se sont essoufflés à force de courir derrière le paiement de leurs sous. Et, la liste des maux qui vampirisent l’existence de «Gorgorlu» est loin d’être exhaustive. Alors, «Père», de grâce, rentrez au bercail. A Sunugaal, il y a du plus ô sérieux, loin des montagnes russes.

Mame Sagar (SourceA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here