A trois jours des élections législatives du 30 juillet, le pouvoir et l’opposition peinent toujours à trouver un consensus pour un déroulement normal du vote.

Si le Conseil constitutionnel permet aux populations de voter avec des documents administratifs comme le passeport, le permis de conduire, entre autres documents, l’opposition a fini de déchirer l’Arrêt rendu par ladite Juridiction.

Actusen.com vous donne les programmes des Coalitions en cette dernière semaine de clôture. Round-up!

A Mbour, les populations toujours en larmes

Depuis le drame du Stade Demba Diop, les Mbourois sont en deuil pour pleurer leurs morts. Mais le meeting organisé, hier, à Thiadiaye par la Coalition “Benno Bokk Yakaar”, a encore mis les populations sous le choc. Sur ce, elles ont organisé une caravane dans les rues pour dénoncer cette manifestation initiée par Bby.

Pendant ce temps, Sira Ndiaye et Cheikh Issa Sall qui se regardaient en chiens de faïence, se sont donné la main pour tenir des caravanes dans le quai de pêche.

La Coalition “Ndawi Askanwi”, conduite par Ousmane Sonko, va tenir une conférence de presse pour son bilan de campagne.

La Coalition “Manko Yessal Senegaal” de Modou Diagne Fada va aussi organiser des caravanes dans les gares routières pour convaincre les électeurs.

Abdoulaye Wade attendu à Rufisque

Après sa marche avortée à la Place de l’indépendance, la tête de liste nationale de la Coalition ” Gagnante Wattu Senegaal” est à Thiès pour terminer son programme.

Mais ses militants se sont tous mobilisés pour l’accueillir à Sebikotane, avant de venir à Rufisque pour une déclaration.

A Louga, BBY ne lâche rien

Les responsables de la Coalition “Benno Bokk Yakkar” à savoir Moustapha Diop, Aminata Mbengue Ndiaye et Mberry Sylla chantent, pour convaincre les électeurs à voter pour eux, les réalisations du Gouvernement sénégalais comme le quai de pêche et la réhabilitation de la route départementale entre Louga et Potou.

Pendant ce temps, le Mouvement “Dolly Macky”, avec à sa tête le Directeur national des Domaines, Mamadou Mamour Diallo, continue d’appuyer sur l’accélérateur. Pour ce faire, le responsable de l’Alliance pour la République, qui, ces derniers jours, a avalé des centaines de kilomètres dans le département de Louga, dans la perspective de maximiser les chances de victoire de la Coalition présidentielle, s’apprête à organiser un meeting qui pourrait rester gravé dans la mémoire des Lougatois.

En effet, après le meeting historique qu’il a organisé, lors de sa rentrée politique de janvier dernier, et sa forte mobilisation, à l’occasion de l’accueil du Premier ministre et tête de liste de la Coalition “Benno Bokk Yakaar”, Mamadou Mamour Diallo et son Mouvement “Dolly Macky” veulent récidiver leur coup d’antan. Ce, en réussissant une forte mobilisation de nature à faire abdiquer les concurrents de Benno Bokk Yakaar”, au soir du 30 juillet prochain.

Au même moment, les jeunes du “Parti pour l’unité et le rassemblement” forment des groupes pour présenter leurs programmes et montrer le Spécimen aux populations.

Meeting de clôture, les coalitions en course contre la montre, à Dakar et sa banlieue

Aissata Tall Sall de la Coalition “Osez l’Avenir” est en caravane dans les rues de la banlieue, pour présenter ses programmes et El hadji Issa Sall du “Parti pour l’unité et le rassemblement” va organiser un meeting de clôture à Thiaroye.

A Kaolack, Mariama Sarr et Diene Farba Sarr toujours en divergence

La division au sein de l’Alliance pour la République (Apr) entre Mariama Sarr et Diène Farba Sarr est loin de se terminer. Si ce dernier préfère des visites de proximité, du porte-à-porte et des caravanes, afin de rencontrer les populations pour une victoire au soir du 30 juillet, la tête de liste départementale à Kaolack choisit la nuit pour mobiliser ses militants.

A Hann Bel Air, le Maire accueille les responsables de “Manko Taxawu Senegaal”

Investi sur la liste de la Coalition “Mankoo Taxawu Sénégaal”, le Maire de Médina Bamba Fall est accueilli par son camarade Babacar Mbengue.

A cette occasion, la tête de liste départementale a dénoncé les lenteurs dans la distribution des cartes d’électeurs. Et selon lui, “le Président de la République et le Ministre de l’intérieur doivent être traduits sous haute trahison”.

Mansour SYLLA Stagiaire à Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here