Epreuves anticipées de Philosophie 2017 : “abordables !”, selon les candidats

Les épreuves anticipées de philosophie se sont déroulées, ce matin, partout à travers le pays. Hormis les élèves des classes de Terminales en Série Technique(T), tous les candidats des autres Séries, à l’image de ceux du Lycée Thierno Seydou Nourou Tall où Actusen.com s’est rendu, ont composé.

Il est 11 Heures aux abords du Centre d’examen du Lycée Thierno Seydou Nourou Tall, où composent les candidats du Jury unique 1089. Sur place, règne un calme plat. Les premiers élèves commencent à sortir. A l’entrée, un groupe de candidats. Ayant déjà terminé, discutent sur la portée des épreuves qui leur ont été proposées. Mouhamadou Bamba Dia, l’un d’entre eux, élève en Classe de Terminale (TL’) estime que les sujets de cette année sont abordables.

“J’ai fait le commentaire et je suis confiant pour la suite”, a-t-il déclaré, le visage radieux. Le jeune élève, sourire au lèvre, se dit optimiste. Pour autant, de son avis, la philosophie reste une discipline très complexe. Aléatoire.

Au passage de Actusen.com, l’enceinte de l’établissement était quasi vide. Devant le portail, un policier filtre les entrées et les sorties. Alors que les premiers candidats sont déjà dehors, les traînards, les plus méticuleux sont encore dans les Salles pour terminer leur travail. Au faîte des arbres, on entend les piaillements des oiseaux. Le bourdonnement des mouches remplaçant le bruit sonore des cris d’élèves en temps “normal”.

A quelques mètres de l’Administration, on retrouve une candidate. La vingtaine sonnée. Elève au Lycée John Kennedy (JFK), sacoche à la main, elle est assise sur un banc sis dans la cour de l’école. Candidate pour la deuxième année au baccalauréat, elle vient passer à l’image de certaines de ses camarades du Lycée JFK, l’examen au Centre de Seydou Nourou Tall. Sous le couvert de l’anonymat, elle explique : ”les sujets sont abordables…j’ai choisi le sujet de commentaires . Comme je suis plus à l’aise dans cet exercice et maîtrisant ses techniques, je savais que je pouvais apporter des arguments au sujet portant sur : “l’Etat et la démocratie”.

Aussi, analyse-t-elle, les sujets de dissertation proposés, parlant sur ”L’individu et la société” l’un et ”Liberté” pour l’autre, étaient accessibles. Car, ils portent sur des choses que nous vivons”.

Ndeye Coumba Fall, la superviseure du Centre, quant à elle, rassure : “on a démarré à 8h05mn et depuis, aucune perturbation sur le déroulement de l’examen n’a  été notée”. Mieux, la sexagénaire, l’air fatigué en cette période de Ramadan, précise, “sur les 302 candidats attendus ici, au Jury 1089, seuls quatre (4) sont absents”.

Ousmane THIANE, Stagiaire (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here