A LA UNE Politique

Formation nouveau secrétariat exécutif national du PDS : les frondeurs menacent de saisir la justice

La formation du nouveau secrétariat exécutif national (Sen) du Parti démocratique Sénégalais (Pds) n’a pas été sans conséquences. Des responsables comme Me Amadou Sall ont craché sur les postes que le Secrétaire général national, Me Wade les avait données.

Me Amadou Sall, Omar Sarr et Cie déclarent à qui veut l’entendre que la décision de Me Abdoulaye Wade est nulle et non avenue en vertu des articles 20 et 21 des textes du Pds. Omar Sarr et Cie n’écartent pas ainsi de saisir la justice car cette décision illégale, juge-t-ils, peut être annulée par voie de justice. L’annonce a été faite, ce vendredi en marge d’une conférence de presse.

Ils ont ainsi mis sur pied l’entité dénommée «Alliance Suxali Sopi pour remettre le Pds sur les rails de la démocratie et de la Liberté». Ces «libéraux» comptent s’opposer à ce qu’ils considèrent comme une «Karimisation» de la formation libérale.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Coronavirus: un cas recensé au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne

Actusen

Accident sur les Allées du centenaire : la gendarmerie apporte des éclairages et annonce l’ouverture d’une enquête

Actusen

Expulsé des locaux de la boite de nuit Penc-Mi : Thione Seck finalement rétabli de ses droits par la Cour d’Appel de Dakar

Actusen

Laissez un commentaire