Les présumés fraudeurs au baccalauréat de 2017 ont comparu ce matin devant le juge Maguette Diop en audience spéciale à la salle 4 du palais de justice de Dakar.

Au nombre de trente-neuf, ils devaient répondre des chefs d’accusation pour lesquels, ils sont poursuivis. Cependant, il y a eu des prévenus qui ont été cités dans l’ordonnance de renvoi alors que leurs noms ne figurent pas dans le dossier.

Constatant ceci, le juge Maguette Diop a estimé que le dossier n’est pas encore en état d’être jugé pour défaut de comparution et absence des témoins, dont l’ex-directeur de l’Office du bac, Babou Diakham, en poste au moment des faits. Conséquence, il a renvoyé le procès jusqu’au 21 juin prochain.

En effet, dans cette affaire, 43 personnes étaient, initialement, inculpées pour association de malfaiteurs, fraude aux examens et concours, obtention frauduleuse d’avantages matériels indus, blanchiment et complicité. Mais, après l’instruction, les trois agents de l’Office du Bac ont été blanchis par le Doyen des juges.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here