Frontière nord sénégalo-gambienne : l’Armée met un coup d’arrêt au trafic de bois

Le trafic du bois des forêts de la Casamance vers la Gambie connait un coup d’arrêt net depuis l’entrée des troupes sénégalaises en territoire gambien dans le cadre de la mission de la force d’intervention de la  Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en Gambie. Par ailleurs, l’Armée a renforcé ses positions le long de la frontière nord de la Casamance réduisant sensiblement les voies de ravitaillement du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) à partir de la Gambie.

Le journal Enquête révèle que depuis 3 jours, certains trafiquants de bois, qui tentaient un forcing, ont vu leurs cargaisons arraisonnées à la frontière. Au même moment, ceux dont les camions ont pu atteindre le territoire gambien, se sont vus, tout simplement, ordonner de rebrousser chemin.

Actusen.com

 

Share Button

Laisser un commentaire