Le ministre de l’Economie des Finances et du Plan Amadou Ba peut désormais afficher un large sourire après avoir bouclé son financement pour la phase 2 du Plan Sénégal émergent (Pse).

La raison ? Le gouvernement du Sénégal qui était ce lundi à Paris, jour d’ouverture des travaux de la réunion du Groupe consultatif de Paris a réussi à mobiliser 14 milliards de dollars soit environ 7 356 milliards de F Cfa, soit plus de 2,5 fois plus que l’objectif qui était fixé à 2850 milliards de F Cfa.

Cette somme vient de l’appui de la Banque mondiale qui a mis sur la table un montant de 2000 milliards de F Cfa, la Banque africaine de développement 1358 milliards et la France 1000 milliards. Le reste, soit près de 3342 milliards F CFA, a été consenti par les partenaires latéraux et bilatéraux.

A noter que le Sénégal rencontre les partenaires privés demain mardi, 18 décembre, qui marquera la fin des travaux du Groupe consultatif de Paris.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here