«Dans un continent affaibli par ses maladies et ses séries de violence, tous ceux qui viennent pour y investir sont tellement courageux qu’il faut tout leur offrir». Ces propos du président Macky Sall ne font pas l’unanimité.

Le président Idrissa Seck est, foncièrement, contre cette position. Sur la page Facebook du parti Rewmi, le président du Conseil départemental de Thiès estime que «les rapports entre l’Occident et l’Afrique sont des rapports de domination et de pillage. Il incombe à notre génération de mettre un terme à cette tendance et d’inaugurer une ère de coopération gagnant-gagnant, respectueuse de la dignité et de la souveraineté africaine».

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here