Les étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, par la voix de la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL) dénoncent le souhait du gouvernement d’inhumer dès aujourd’hui, le défunt Fallou Sène. Dans un communiqué publié sur leur page Facebook, ces étudiants dénoncent fermement l’attitude de l’Etat.

Dans le document, il est mentionné : « à cet instant, la famille du défunt n’a pas encore vu le corps et elle n’a, par conséquent, pas donné son consentement par rapport à l’inhumation. Les autorités veulent précipiter l’enterrement du martyr juste pour étouffer l’affaire. Car jusqu’à présent les résultats de l’autopsie restent inconnus ». La coordination a, par la suite, réitéré son engagement dans sa lutte pour la cause de l’étudiant.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here