La question mérite d’être posée ! On connaît la témérité dont l’homme est capable et sa propension à mettre les pieds dans le plat, osant dire, même devant le Président Macky Sall, ce que chuchotent les caciques du Parti au pouvoir.

On se souvient, en 2017, au pire de la guerre entre les faucons du Palais et Alioune Sall, son ami et le frère du Président, de la foudroyante charge qu’il avait donnée au ministre Chef de Cabinet du Président de la République, alors Président du Groupe parlementaire de la majorité.

Usant de sa très belle plume, il avait lynché, de manière monumentale, Moustapha Diakhaté. Aujourd’hui, après le coup de gueule de Youssou Ndour à l’endroit du proche entourage de Macky Sall, c’est au tour de Yakham Mbaye de canonner les gros pontes du régime.

Une “alerte rouge” cinglante du Fedayin de Macky Sall, que nous publions in extenso. Texte qui, selon de fins connaisseurs de l’Apr, au diapason de la proximité entre Macky Sall et Yakham Mbaye, aurait été béni par le Président.

Pour preuve, participant au débat qui a suivi la publication de son post sur sa page Facebook, Le Directeur général du journal gouvernemental “Le Soleil” a glissé une phrase pleine de sens : “je me dois d’être honnête, en relevant une chose : ce texte n’est pas le fruit de mon imagination”. Ce qui pousse à croire que Yakham Mbaye a “porté” pour balancer, pour le compte de son mentor, un coup de pied dans la fourmilière.

“Alerte rouge !

A tous les responsables de l’Apr

De grands coups sont en train d’être donnés sur votre pirogue et vous ne faites rien.

Les complots sont en cours et les alliances se discutent loin de vos oreilles.

Votre Général est en train d’être esseulé pour mieux lui porter le coup de Jarnac et vous y participez en vous crêpant les chignons.

Vos sorties mal réfléchies et les unes plus catastrophiques que les autres contribuent à fragiliser celui sans qui vous ne seriez pas Monsieur le… ou Madame la…

Continuez à croire que :

– la dernière sortie de Youssou Ndour est gratuite

– les tournées de Bougane sont pour amuser la galerie

–  les visites de proximité de Idy c’est parce qu’il a le mal du pays

– les grèves des enseignants ne pèseront pas sur la balance

– le Pds n’a pas un plan B, discuté

– déserter un plateau télé comme vous l’avez fait dernièrement avec Faram Facce de Pape Ngagne n’aura aucun impact sur l’opinion politique nationale.

Continuez à croire que seul vous y arriverez !

Continuez à regarder de haut le reste du peuple. Désertez vos villes et vos villages pensant que les gens sont entrain de vous attendre avec le sourire et les bras ouverts à l’approche des élections.

Continuez à bâtir vos R+3 et R+4 dans vos villes et villages en laissant ceux qui vous avaient fait confiance dans la misère la plus totale pensant qu’ils ne sont là que pour la mobilisation.

Que les jeunes qui vous entourent continuent à penser qu’ils sont meilleurs que les autres qui n’ont pas cette chance ou qui ne jouissent pas de votre confiance. Qu’ils continuent à délaisser leurs amis d’enfance ; Qu’ils ne prennent plus leur téléphone ; Qu’ils continuent à tourner le dos à leur quartier ! Ils pensent que c’est ainsi qu’ils vont vous aider. C’est bien !

Que vos jeunes continuent à vous créer des ennemis inutilement oubliant que leur vote ne comptera que pour une seule voix.

Que vos responsables continuent leurs querelles de borne fontaine à Kaolack, Matam, Fatick, Tamba, Podor, Dakar, Touba…Les populations risquent d’en être exacerbées et finiront par arbitrer.

Continuez à croire que ceux qui vous disent la vérité sont vos adversaires.

Continuez à penser qu’il suffira de beaucoup d’argent pour rempiler.

Je pense à Macky.

Je pense à ses parents.

Je vis sa solitude intérieure.

Aidez le bon sang !

Rendez-lui la monnaie de sa pièce en vous oubliant un instant.

Allez lire l’art de la guerre de Sun Tzu et vous comprendrez que le danger est là, réel.

Vous pouvez ne pas me croire nak”

Ndèye Aminata DIAHAM (Actusen.com)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here