Le comité de suivi des recommandations issues de l’audit du fichier a été  installé ce mardi à Dakar en présence des différents membres du pôle de l’opposition et de la majorité présidentielle. En effet, ce comité prévu à l’article premier du décret portant révision des listes électorales en vue de l’élection présidentielle de 2019, a été l’occasion pour le secrétaire général du ministère de revenir sur certains objectifs retenus lors de la fin des travaux sur l’audit du fichier électoral.

Cheikhou Cissé a livré également les conclusions rendues par la mission d’audit internationale menée par des experts indépendants de l’Union européenne et de la République fédérale d’Allemagne. «La mission a conclu que le fichier électoral, bien que perfectible, est cohérent, de bonne qualité et constitue une base solide pour l’organisation de prochaines révisions», a-t-il fait savoir.

Ce comité, si on en croit le Sg est composé de deux représentants de la Commission électorale nationale autonome, un représentant du ministère des affaires étrangères, un représentant du ministère de la justice, un représentant de la Direction générale de l’Administration territoriale (Dgat), cinq représentants de la Direction générale des élections (Dge), deux représentant de la Direction de l’Automatisation des fichiers (Daf) et un représentant des différents pôles de partis politiques.

Cependant, pour atteindre leur objectif dans le cadre de cette nouvelle mission, le ministre Aly Ngouille Ndiaye propose «qu’elle soit conduite par la Commission électorale nationale autonome (Cena) dont l’expérience en la matière n’est plus à démontrer».

Mansour SYLLA (Stagiaire à Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here