En prison depuis le 07 mars dernier, Khalifa Sall à hâte de faire part de ses grandes convictions et surtout du traitement de l’Inspection Générale d’Etat sur son dossier. C’est L’Observateur du jour qui expose les sentiments du maire de Dakar.

Mais il va devoir prendre son mal en patience. Car le journal écrit que les conseils de l’Etat ont demandé le rejet de la requête, alors que le maire de Dakar tenait à leur parler avant la délibération de la chambre d’accusation prévue demain.

Ce que voulait Khalifa Sall, c’était une plaidoirie devant le Conseil constitutionnel pour «démonter pièce par pièce l’incompétence» de l’Inspection générale d’Etat (Ige) dans la gestion des Collectivités locales. Car, dit-il, la loi portant création de l’Ige n’a pas prévu cette compétence au niveau des Collectivités locales.

Pour rappel, Khalifa Sall est en prison dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, pour laquelle il est poursuivi pour présumés faux et usage de faux, détournement de deniers publics.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here