La Cour pénale internationale a décidé de la remise en liberté provisoire de Jean-Pierre Bemba, selon les informations recueillies par RFI.

L’opposant congolais n’est pas au bout de ses démêlés judiciaires avec la Cour, puisqu’il devra attendre l’audience du 4 juillet et la décision qui devrait fixer sa peine dans la deuxième affaire pour laquelle il a été condamné, celle de subornation de témoins.

Pour rappel, à la surprise générale vendredi, Jean-Pierre Bemba a été acquitté pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par ses milices en Centrafrique.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here