Ça grogne dans le secteur de l’enseignement. Le journal EnQuête fait part, ce mercredi, que des pratiques mafieuses auraient été débusquées dans le cadre de l’audit de la gestion des “check-off” au niveau de la Direction des Soldes.

«Des Syndicats accusés de se sucrer sur le dos des enseignants», titre, d’ailleurs, le quotidien de Mermoz. Et ce, à hauteur de centaines de millions de francs Cfa. Un réseau d’agents à la Solde en serait à l’origine.

Le constat est que près de 8 000 personnes subissaient, chaque mois, presque 05 prélèvements au profit de Syndicats, auxquels ils n’ont jamais adhéré.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here