LA MONTEE AU CIEL

Les gens les plus bavards de l’espace public ‘’sunugalien’’, c’est-à-dire les acteurs du jeu politique, continuent de se crêper le chignon. Si ce n’est pas autour de la suppression du poste de Premier ministre, c’est autour des frustrations nées de la récente formation du Gouvernement. Avec, souvent, à la clé, des débats stériles, qui ne rapportent rien au pauvre ‘’Gorgorlu’’.

Si ça ne s’engueule pas, côté Pouvoir, c’est entre adversaires du champ politique qui se tirent dessus. C’est le cas des députés qui disent représenter le peuple, alors qu’ils ne sont à l’Hémicycle que pour eux-mêmes, qui nous pompent l’air. Avec notamment, l’enquête sur l’affaire des 94 milliards F Cfa du Titre Foncier, alors qu’il suffisait qu’elle creuse du côté des circuits qu’a dû emprunter ce dossier, pour avoir le cœur net sur cette brouille.

Malheureusement, puisque certains citoyens, qui sont des dons du Ciel, ne peuvent pas souvent assister à certaines scènes qui sentent la puanteur, ils préfèrent nous fausser compagnie. C’est tout le sens qu’il faille donner au fait que des khalifes généraux, aux valeureux hommes de médias, en passant par le Général Lamine Cissé, ont tiré leur révérence et sont montés au ciel pour aller se reposer aux côtés de Dieu. Loin de cette nuisance sonore.

Mame Sagar (Billet-SourceA)

Share Button

Laisser un commentaire