Dans les colonnes de SourceA dans sa parution de ce mardi 06 mars 2018, l’analyste politique Ibrahima Bakhoum estime que les mises en gardes de Youssou Ndour doivent être prises au sérieux.

Le doyen de la presse sénégalaise en veut pour preuve, le fait que dit-il, «chaque fois que les remarques comme celles formulées par le chef de file de «Féké macci boolé» ont été faites à un Chef de l’Etat, celui-ci perd le pouvoir».

Tout aussi, selon le doyen, l’ex-ministre de la culture vient, avec cette sortie, de marquer un grand point, «dans un contexte où, du point de vue de son image, le pouvoir est en difficultés et, plein de choses donnent l’impression que cela ne va pas…»

Ce dernier soutien ainsi, que ce mutisme de Bby, suite à la sortie au vitriol de Youssou Ndour est compréhensible, en ce sens que «personne ne gagnerait à s’attirer les foudres du chanteur très influent et resauté qui n’a fait qu’alerter son patron. Mieux, à l’en croire, cette sortie fera, pendant longtemps, très mal aux membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar». Pour lui, les récentes coups de gueule de Youssou Ndour et Yakham Mbaye ont indiqué d’une manière ou d’une autre, que ces proches du président Macky Sall, «sont des profitards».

Actusen.com  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here