Le député Sadaga revient sur sa chute au 4éme étage à l’Assemblée Nationale : «Moustapha Cissé Lô a pleuré comme un gamin, quand il m’a trouvé dans un piteux état»

Plus de 5 mois après sa chute à l’hémicycle, Abdou Lahat Seck Sadaga retrace le film de l’incident qui a failli lui coûter la vie. En effet, le responsable  républicain de Touba, qui s’était retrouvé  avec deux jambes et un bras cassés, confie à Source A qu’il s’était évanoui dans un trou, pendant 1 heure.

«J’avais quitté mon bureau pour descendre. Devant la cage, j’ai appuyé sur le bouton de l’ascenseur, mais sans aucun effet. C’est  ainsi que j’ai décidé de prendre les escaliers, au moment même où s’ouvrait la porte de l’ascenseur. Sans précaution, je me suis engagé pour malheureusement finir dans le néant», déclare-t-il.

«J’ai été extrait du trou d’une profondeur de plus de 10 mètres environ», confesse la victime, qui jure avoir été très proche de la mort. Selon lui, Moustapha Cissé Lo a pleuré, comme un gamin, lorsqu’il l’a retrouvé à l’hôpital, dans un état piteux, avec ses deux jambes et son bras cassés.

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire