Le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan a organisé ce mardi, «un point économique sur la situation économique, les perspectives à moyen terme et les implications pour la politique économique du Sénégal». Occasion saisie par le Directeur de la Prévision et des Etudes économiques, Serigne Moustapha Sène, d’annoncer un bon en-avant sur l’économie sénégalaise.

«Le taux de croissance initialement prévu à 6,8% s’est positionné au terme des estimations à 7,2%. Ce qui montre que la croissance reprend des couleurs. Ce qui est à l’origine de cette croissance se situe du point de vue de l’offre et de la demande. Du côté de l’offre, c’est-à-dire, les secteurs productifs. La construction se porte bien, l’énergie également, les industries chimiques se portent bien», a déclaré, Serigne Moustapha Sène.

A en croire le Directeur de la prévention et des études économiques, «en agriculture, nous avons enregistré de bonnes performances, à la faveur des efforts qui été faits par l’Etat. Le transport se porte également bien, le tourisme aussi, notamment le tourisme d’affaires. En matière de télécommunications, le secteur financier est effectif. Ce qui montre effectivement qu’un ensemble de secteurs est en train de se développer».

Aussi le Directeur a tenu à apporter des précisons sur l’endettement au Sénégal : «Si notre pays va davantage sur le marché financier cela libérera un peu d’espace, c’est à dire que la concurrence va se desserrer pour l’accès au fond. Nous devons aussi voir si nous pouvons bien mener nos projets et nous pensons que tous nos projets présentés à l’international seront exécutés à bon escient afin que demain nous ayons suffisamment de ressources pour gérer la dette».

 Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here