Le ministère du Commerce du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME veut mettre fin à la polémique sur la hausse du prix du ciment.

Pour ce faire, Alioune Sarr a ordonné aux trois cimenteries du Sénégal, à savoir Dangote, les Ciments du Sahel et Sococim, de mettre fin à la hausse de 5000 francs Cfa sur la tonne de ciment.

L’annonce a été faite ce jeudi, par le Directeur du Commerce, Ousmane Mbaye, sur les ondes de la Rfm. «L’État a pris la décision d’annuler la hausse de 5000 francs Cfa», a-t-il déclaré.

En effet, selon lui, cette hausse a été décidée de façon unilatérale sans que l’autorité en soit informée. Ce qui est anormale. D’après lui, les trois cimenteries ont 24 heures pour retourner aux prix initiaux. Sans quoi, la loi sera appliquée dans toute sa rigueur contre eux.

Actusen.sn

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here