La région de Diourbel a abrité la Caravane des Vacances citoyennes,  sous l’égide du ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat.

A cet effet, Pape Gorgui Ndong a magnifié le bilan du Président de la République, après la visite des initiatives et des réalisations citoyennes de ladite région. Occasion saisie par les jeunes pour poser sur la table, beaucoup de doléances ont été  formulées.

Les Vacances citoyennes ont été lancées, hier, dans la région de Dioubel, plus  particulièrement à Thiakhar (Bambey). Le ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, Pape Gorgui Ndong, et  sa délégation ont visité le Centre Agro Elevage. Après cette étape, ils  étaient au Centre de formation en transformation de produits locaux.

A Mbacké, les jeunes de la Ville ont organisé une Journée don de sang et une formation sur l’entreprenariat, grâce au soutien de l’Ong «Corps de la paix». Au terme de cette Journée, le ministre a signé les diplômes des 25 participants. Le Président du Conseil communal de Mbacké a profité de l’occasion, pour égrainer un chapelet de doléances à travers un Mémorandum qui est adressé au Chef de l’Etat. «Mbacké constitue le deuxième département à l’échelle nationale, mais il ne dispose d’aucune infrastructure permettant de booster son développement. Sur ce, le Conseil communal de la jeunesse demande au Président Macky Sall la construction d’un Stade multifonctionnel, la réfection des routes très vétustes, l’érection du Centre de santé en un hôpital niveau 2, le financement des femmes, l’électrification des quartiers périphériques, la construction d’un Lycée technique, une Caserne des sapeurs pompiers, l’extension du réseau hydraulique,  entre autres», lit-on dans la note rédigée Serigne Maye Seck et ses camarades.

Vu la vétusté des locaux du Conseil communal des jeunes qui n’a plus de toilettes, Pape Gorgui Ndong a promis de les équiper avec les matériels des Services de Dakar qui vont être délocalisés à Diamniadio. Ce qui  déplait à certains jeunes, du fait qu’ils souhaitent avoir un équipement de dernière génération.

Pape Niass : «nous voulons un forum d’emploisn parce qu’il y a des chômeurs»

Une fois à Touba, le ministre a été bien accueilli. C’est dans la salle de délibération de la Mairie de Touban qu’il a été reçu par plusieurs responsables de l’Alliance pour la République (Apr) et des militants portaient des tee-shirts à l’effigie de Macky Sall. Fait troublant, pour ce qui devait être une activité apolitique, car concernant toute la jeunesse, toutes appartenances politiques confondues.

C’est aussi devant cette forte délégation qui accompagnait Pape Gorgui Ndong, que le Président du Ccj de Touba a, à son tour, adressé des doléances à leur leader de Parti, après leur formation sur «les gestes de premier secours en perspective de la couverture du Grand Magal de Touba». «Nous souhaiterions la continuité de cette formation de 30 jeunes, pour qu’ils obtiennent des diplômes reconnus par l’Etat. Nous voulons un Forum d’emplois, parce qu’il y a des chômeurs. Et pour cela, nous ne voulons pas un intermédiaire, car vous êtes notre ministre de tutelle. On veut une Maison de la jeunesse, un Centre de formation et y pratiquer des activités de maraichage», a sollicité  Pape Niass.

Pour sa part, le  ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat s’est réjoui de l’initiative des jeunes. Tout en louant le travail de son mentor. «Nous allons examiner la requête de continuer cette formation au niveau de Touba. En plus, un Forum sur l’emploi qui va parler du problème de l’emploi sera organisé. Car le Président de la République est un champion. Il a dépassé la barre des 500 .000 emplois, depuis très longtemps. Le chef de l’Etat a mis le Sénégal sur la voie irréversible du développement. C’est ce qu’il appelait le «Yonou Yokuté». Il a fait la structuration de notre économie. En plus, un programme d’assainissement sera fait à Touba pour nettoyer la ville, avant le Magal », a-t-il promis.

La mobilisation des jeunes  n’était pas impressionnante,  comparée aux visites de Mame Mbaye Niang, ex-ministre de la jeunesse dans le Baol. A cet effet, les politiciens ont sauvé l’honneur. On pouvait noter la présence de Khadim Diop, du Président du CNJ, Sidy Dièye, Adjoint au gouverneur, chargé des Affaires administratives, du Sous-préfet de Ndame Mansour Diallo, entre autres

Mor Mbaye CISSE, Correspondant à Touba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here