Après le système éducatif, la santé va aussi connaitre des perturbations dans les semaines à venir. En point de presse hier samedi, le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a déploré le manque de respect des accords signés avec le gouvernement en 2014. Ce, malgré un préavis de grève déposé.

Les camarades du Dr Boly Diop ont ainsi décidé d’intensifier la lutte à travers un nouveau plan d’actions. Lequel s’articulera sur deux phases.

«Dans notre premier phase qui comporte 5 activités, nous allons boycotter toutes les activités financées par les partenaires autour du G50. Et la deuxième, est notre participation à la marche nationale prévue le 23 janvier prochain. Après , s’il n’y a pas d’évolution, nous allons décréter 72h de grève sur l’étendue du territoire à partir du 30 janvier», ont-ils fait savoir

Actusen.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here