Ils reposent, désormais, en paix, au cimetière de Yoff. Eux, ce sont les cinq enfants Dias d’une même famille, qui ont péri lors d’un incendie survenue aux Parcelles assainies.

Enfermés dans une chambre et sevrés de secours, pendant que leur génitrice était allée au village se procurer un extrait de naissance pour l’un d’eux en classe d’examen et leur pater en prison depuis belle lurette pour une affaire de drogue, les cinq bouts de bois de Dieu ont été inhumés, ce samedi. Ce, après qu’une autopsie a été faire sur leurs corps sans vie.

Pour ceux qui ne le savent pas, leur père a été autorisé à quitter la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, pour assister, ce vendredi, aux obsèques. Malheureusement, ceux-ci reportés à aujourd’hui samedi, il a été reconduit dans sa cellule sous bonne escorte.

Les ministres Mor Ngom et Mbaye Ndiaye, flanqués du maire des Parcelles assainies, Moussa Sy, ont représenté le Gouvernement.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here