Macky Sall : “ceux qui ne sont pas contents et qui font des listes parallèles n’ont qu’à être logiques avec eux-mêmes et rejoindre l’opposition”

Au cours d’une rencontre avec certains de ses militants, en milieu de semaine dernière, le Chef de l’Etat a bien profité de l’occasion, pour apporter des éclaircissements sur les dernières dérives notées dans sa Mouvance. Il a aussi évoqué l’opposition sénégalaise et selon Libération, c’était pour leur dire «la vérité».

Le Président de la République a, d’abord, voulu prouver qu’il n’a jamais eu «peur de faire face à eux», fait part le journal. Néanmoins, pour lui, il y a des choses que les gens doivent comprendre.

« Je n’utiliserai jamais le Pouvoir que Dieu et les Sénégalais m’ont donné, pour écraser un adversaire politique», dit Macky Sall. Là, on comprend qu’il fait nettement référence aux accusations portées quant à l’emprisonnement du Maire de Dakar, Khalifa Sall, depuis le 07 mars pour l’affaire de la Caisse d’avance de la Municipalité.

A en croire nos confrères, le Président de la République soutient que la seule chose qui l’intéresse «c’est de gérer les préoccupations des Sénégalais où qu’ils se trouvent», a renchéri M. Sall.

Se prononçant sur le limogeage de Ibrahima Abdou Nguette de la Direction de la Construction au Ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie, ainsi que de ses deux collaborateurs, la semaine dernière, Macky est resté ferme.

«Je ne peux pas gérer tous les jours les préoccupations des Sénégalais et accepter de perdre du temps sur des détails », a-t-il vivement lâché. Pour lui, on ne peut se dire membre de la Coalition de la majorité et avoir un comportement fractionniste.

«Ceux qui ne sont pas contents et qui font des listes parallèles n’ont qu’à être logiques avec eux-mêmes et rejoindre l’opposition», estime le patron de “Benno Bokk Yakaar”, Coalition présidentielle.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here