Mamadou Saliou Sow, Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des droits humains, sur le rétablissement ou non de la peine de mort : «la peine de mort, nous ne pouvons pas l’appliquer, mais…»

Le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance vient de mettre un terme au débat sur le rétablissement ou non de la peine de mort. Mamadou Saliou Sow, qui s’est exprimé sur le sujet en marge d’un atelier de partage et d’analyse du cadre multi-acteurs du suivi budgétaire, a donné la position du Gouvernement sur ce sujet.

«La peine de mort, nous ne pouvons pas l’appliquer, mais l’Etat fera son travail pour identifier les coupables et les sanctionner», a-t-il soutenu. «Nous sommes tous des humains, je comprends l’amertume des familles des victimes. Nous allons privilégier la prévention. Nous allons organiser des rencontres, des séminaires pour faire davantage la promotion des droits humains», annonce Mamadou Saliou Sow.

Actusen.sn

Share Button

  • On ne prévient pas en identifiant le coupable parce qu’en ce moment l’acte est déjà commis. Les crimes ne peuvent être arrêtés que par la peine de mort

Laisser un commentaire