Me Abdoulaye Babou : “déposer une caution n’entraîne pas, automatiquement, la liberté provisoire pour Khalifa”

«Le versement de la caution du maire de Dakar n’entraine pas la libération automatique du mis en cause“. C’est du moins, l’avis de Me Babou dans «Rfm matin» de ce mercredi.

D’après la robe noire, même si le juge d’instruction donne son accord, tout dépendra du Parquet.  Notamment, en ce qui concerne la recevabilité de la caution. Laquelle selon lui, doit être versée dans son intégralité, accompagnée d’une demande et d’autres conditions.

En clair, dira-t-il, «La liberté provisoire dépend du juge. En plus, si vous n’avez pas cautionnez la totalité,  on n’étudiera même pas votre demande qui deviendra irrecevable».

«Le juge qui a son dossier avec la caution communique au Parquet qui, a 10 jours pour répondre. Le juge aura, ainsi, 5 jours pour donner son ordonnance.

Maintenant, en matière de détournement de deniers publics, si le juge fait des réquisitions, et s’oppose à la demande nonobstant la caution, la personne ne va pas sortir. Et l’affaire risque de se retrouver devant la Chambre d’accusation, à l’appel du Procureur ou du mis en cause», a expliqué Me Abdoulaye Babou.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here