Membres du «Clan Marième Faye Sall» : les privilégiés de la République

Ils doivent remercier Dieu, mais aussi  la Première Dame du Sénégal. Eux, ce sont les hommes et les femmes, qui entretiennent des relations étroites avec Marième Faye Sall. La raison ? Tous ont été bombardés à des postes de responsabilités étatiques ou ont eu à bénéficier de marchés juteux. Au point qu’il serait difficile, voire impossible, de ne pas les caricaturer membres du «Clan de Marième Faye Sall». Source A, loin d’être exhaustif, a choisi un petit échantillon de ces privilégiés de la République.

Le fait est si saisissant qu’il mérite que l’on s’y attarde. En effet, même si le Président de la République a les prérogatives de nommer qui il veut aux fonctions civiles et militaires, comme le lui confère la Constitution, il n’en demeure pas moins que c’est une évidence de dire que beaucoup de compatriotes, propulsés telles des météorites, à des sphères étatiques ou ayant bénéficié de marchés juteux, entretiennent des relations privilégiées avec la Première Dame.

Et, il ne serait pas exagéré de croire qu’on a affaire à un «Clan Marième Faye Sall». Composé d’hommes et de femmes, qui partagent en commun le dénominateur d’être tous amis à l’épouse du Chef de l’Etat et d’être tous nommés à des postes de choix.

Ndèye Saly Diop : hier, Madame Agenda ; aujourd’hui, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre

Proche parmi les proches de Marième Faye Sall, l’épouse du Directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux (Sonacos), Pape Dieng, a créé la surprise. En héritant, au détour du dernier remaniement du Gouvernement, d’un juteux portefeuille ministériel. Il s’agit du Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, avant d’être nommée ministre, Ndèye Saly Diop, epouse de e l’ancien directeur de la Senelec, s’était adjugée dans des conditions plus que décriées le marché d’annuaires dans les Ministères, Directions et Agences et qui lui avait rapporté beaucoup d’argent.

Mieux ou pire, c’est selon, en décembre 2012, le marché de confection de l’agenda de la Présidence de la République lui a été filé. Et l’actuelle ministre de la Femme, de la Famille et du Genre avait, selon le journal Libération, obtenu de son époux qui préside aux destinées de la Senelec l’achat d’insertions publicitaires dans l’agenda présidentiel.

Lequel achat s’était, cependant, fait sans le consentement de la Direction de la communication de la maison qui a convoqué des difficultés financières. L’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) avait embouché la même trompette que Senelec. 

A l’époque, ce qui n’était pas le cas de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads) dirigée par Pape Maël Diop. Elle avait convoqué des difficultés de trésorerie pour refuser les insertions publicitaires recommandées par la Présidence de la République. L’Apix a emprunté la même voie que les Ads en indiquant à l’épouse du Dg de Senelec qu’elle ne peut pas trouver une rubrique où mettre ces insertions publicitaires», écrivait Libé.

Rappelons que celles-ci coûtent entre 3, 5 et 8 millions F Cfa. Ce qui pose un sérieux problème en marché public d’autant plus que tout achat qui dépasse 3 millions est considéré par le Code des marchés comme une demande de renseignement de prix (Drp).

Le Dg du Port, son épouse et Marième Faye Sall : de Derklé aux Etats-Unis

Sur cette liste de Sénégalais dont l’horizon est loin d’être bouché, notamment avec la seconde alternance politique, on retrouve l’actuel Directeur général du Port autonome de Dakar. Car autant Aboubacar Sédikh Bèye peut revendiquer un statut de Cadre de l’Administration sénégalaise, autant le successeur de Cheikh Kanté est, ô combien ami à l’épouse de Macky Sall.

Mieux, l’épouse de l’ancien Directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) entretient avec Marième Faye Sall une relation de très longue date. Et ce, depuis la Commune de Derklé puis les Etats-Unis. A Dakar, puis au pays de l’Oncle Sam, les deux Dames ont noué des liens étroits, selon des confidents de Source A.

Le ministre-conseiller Abdoul Aziz Mbaye, qui a donné le nom de sa fillette à Marième Faye Sall, gère les commandes de l’Apr

Autre amigo à la Première Dame du Sénégal : le ministre-conseiller Abdoul Aziz Mbaye. L’homme, qui gère, selon des infos concordantes, toutes les commandes de l’Alliance pour la République (Apr), lors des meetings et autres manifestations du Parti au Pouvoir, a, d’ailleurs, lui, également, donné le nom de sa fillette à Marième Faye Sall.

Penda Mbow et la 1ère Dame ne se connaissaient pas, même en rêve ; mais depuis 2012, l’Historienne a obtenu tout ça

Mais ce ne sont pas seulement ces personnalités qui ont des relations privilégiées avec l’épouse du Chef de l’Etat et qui ont obtenu un fromage, depuis l’arrivée de Macky Sall au Pouvoir. Loin s’en faut ! En effet, l’Historienne Penda Mbow, qui peut, elle aussi, revendiquer, légitimement, sa part du gâteau dans le cercle des amis de la Première Dame, n’a pas à regretter d’avoir connu Marième Faye Sall. La raison ? Après avoir fait partie de la Fondation «Servir le Sénégal» et y avoir joué un rôle prépondérant, l’universitaire sera plus tard nommée Représentante personnelle du Président de la République à la Francophonie.

Penda Mbow ne connaissait pas, avant l’accession de Macky Sall au Pouvoir, la Première Dame du Sénégal. Mais, depuis 2012, elle nourrit des relations très poussées avec cette dernière.

Dame Diané, spécialiste de la friperie ayant partagé le Cours d’initiation avec Marième Faye Sall, arrache le marché du Port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou

Parmi les personnalités citées dans l’entourage de Marième Faye Sall et qui font partie des compatriotes qui tiennent les manettes du pays, il y a un homme qui fait beaucoup parler de lui. Il s’agit de Dame Diané. Qui, comme le révélait en exclusivité, il y a quelque temps, Actusen.com, entretient une complicité à toute épreuve avec la Première Dame. Laquelle complicité date de plusieurs décennies, si l’on sait que le spécialiste de la friperie, qui fait partie des investisseurs devant construire le Port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou, a partagé avec l’épouse du Président Macky Sall le Cours d’initiation (Ci), à l’école élémentaire à Diourbel.

D’ailleurs, la Première Dame et Dame Diané ont gardé les vaches ensemble, quand, il y a de cela plusieurs années, ils se sont retrouvés aux Etats-Unis. Où ils ont encore solidifié leurs relations amicales.

Des relations teintées de cordialité et d’affection que le temps n’a jamais réussi à impacter. Mieux, les deux familles sont devenues si proches que beaucoup croiraient qu’elles entretiennent des relations de parenté, faisait remarquer, récemment, Actusen.com.

D’ailleurs, beaucoup pensent à tort ou à raison que ses rapports étroits avec Marième Faye Sall pourraient être le détonateur du marché à coup de centaines de milliards F Cfa filé à Dame Diané et ses amis investisseurs de «Senegal Port Minergy».

Le cas Papa Gorgui Ndong

Le ministre de la Jeunesse n’est pas en reste. Papa Gorgui Ndong, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est qualifié, lui aussi, d’être très proche de la Première Dame. Certains invoquent des liens de parenté entre Marième Faye Sall et le successeur de Mame Mbaye Niang. Pape Gorgui Ndong, membre de la Cojer nationale, fut coordonnateur de la commune de Pikine-Ouest, tête de liste proportionnelle de la Coalition « Deekal Ngor» de Pikine-Ouest aux élections locales de 2009. Avant d’être maire depuis 2014.

Quelques années plus tard, coup de théâtre : Papa Gorgui Ndong est nommé ministre-délégué auprès du ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, dans le précédent Gouvernement. Il entretient des relations fortes avec l’épouse du Chef de l’Etat.

Il serait réducteur de vouloir s’arrêter à ces personnalités. Car dans la foulée, il y a le cas des frangins de la Première Dame, qui ne s’ennuient point, pendant que leurs compatriotes se réveillent, chaque matin, avec le rêve rimbaldien de trouver le diable et lui tirer la queue. Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique, Adama Faye, homme d’affaires, entre autres, sont en train de se la couler des jours heureux, depuis que le Pouvoir a changé de mains. Et pas si certain qu’ils connaîtraient l’oasis de bonheurs dans laquelle ils vivent, si la Première Dame du Sénégal ne s’appelait pas Marième Faye Sall.  

Ndèye Aminata DIAHAM (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here